Actualités

Orpheus / Critique Opus HD

Critique de notre dernier album ORPHEUS dans Opus HD: « Le Trio Zadig s’empare de ces œuvres à bras le corps, dans une ferveur communicative qui ne lâche pas l’auditeur jusqu’à la dernière note d’un programme exigeant. Bref, un enregistrement à écouter sans tarder. » Découvrez la critique complète ci-dessous:http://www.opushd.net/article?article=2994

Lire +

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ !! Presse !! Concertgebouw Amsterdam

« Le Trio Zadig évoque Beethoven et Dvorak à partir de la caisse de résonance d’un violon emprunté. » « Dans la salle de récital du Concertgebouw, le Trio Zadig a créé des atmosphères mystérieuses dans le « Geister » de Beethoven, mardi. Le « Dumky » de Dvorak s’est transformé en une histoire épique. Le personnage de roman […]

Lire +

Radio ClassiqueLe Journal du classique

Le violoncelliste Marc Girard-Garcia, membre du trio Zadig, est l’invité du Journal du Classique ce mardi 2 février, à l’occasion de la publication, en digital, d’une version pour trio du cycle Les Saisons de Tchaïkovski.

Lire +

Classica ⭐⭐⭐⭐⭐

5 étoiles Classica pour notre disque « Les Saisons » !Merci à Fabienne Bouvet pour cette belle critique 🙏🙏

Lire +

Classica5 étoiles ★★★★★

“ Automnales et tendres, les cordes prennent le relais, soutenues par un piano moelleux, et déroulent leurs contes avec nostalgie. Sublime atmosphère. Ici, point de premier degré, les demi-teintes entre chien et loup mènent à la lisière de l’enfance, quasiment à l’âge adulte, balançant continuellement entre la naïveté et la lucidité (…).”

Lire +

Coup de Coeur du Figaro

« S’il est un autre mois qui à lui seul justifie l’écoute de cet enregistrement, et le succès bien mérité des Zadig, c’est sans conteste Octobre. Écoutez cette subtile inflexion de tempo, dès la vingtième seconde, du violoniste Boris Borgolotto. En une hésitation, tout est dit. Les trois amis ne jouent pas, ils chantent. Voyez […]

Lire +

Le FigaroCoup de coeur de la semaine

“S’il est un autre mois qui à lui seul justifie l’écoute de cet enregistrement, et le succès bien mérité des Zadig, c’est sans conteste Octobre. Écoutez cette subtile inflexion de tempo, dès la vingtième seconde, du violoniste Boris Borgolotto. En une hésitation, tout est dit. Les trois amis ne jouent pas, ils chantent. Voyez comme des pleurs du violoncelle de Marc Girard Garcia naît, à 2’40, cette ligne obsédante et fantomatique du piano. Comme une réminiscence de bonheur à la lumière fragile, sublimée par le jeu d’une incroyable douceur de l’américain lan Barber. Parfois, toute la force d’une interprétation réside dans sa fragilité. C’est le cas ici.”

Lire +

Téléramaffff - On aime passionnément

Entre Ravel et Bernstein, le trio chambriste a glissé l’œuvre de Benjamin Attahir, parfaitement complémentaire. Un disque inventif, au goût d’ailleurs.

Lire +

ClassiquenewsLe Clic

« On ne saurait distinguer aujourd’hui meilleure complicité chambriste au sein de la nouvelle génération de musiciens. Volubiles, éloquents, en complicité subtile, les 3 instrumentistes Zadig éblouissent d’un bout à l’autre de ce programme passionnant. »

Lire +

CLASSICA *****

“Le Trio Zadig se situe à un très haut niveau d’exigence, pour la précision et l’équilibre comme pour la compréhension de l’esthétique ou le travail sur les timbres”

Lire +